Bon repas-santé : 5 conseils pour l’adopter

La bonne santé de tout un chacun dépend en grande partie de l’alimentation. Limiter la consommation de viande rouge, manger des fruits et légumes, telles sont les règles d’une bonne alimentation. Plus facile à dire qu’à faire, il est souvent difficile d’appliquer ces règles de base. Voici donc 5 conseils pour mieux les appliquer tout en profitant d’un bon repas-santé.

Privilégier le fait maison

On entend par « fait maison » un plat qui a été préparé chez soi avec des ingrédients bruts. Pour avoir bon pied bon œil, la solution est sans doute de cuisiner maison. En effet, une bonne alimentation commence par des plats faits maison. Il faudra bannir des assiettes tous les plats industriels puisqu’ils nuisent à la santé. Ces plats sont trop gras, trop salés et la plupart du temps trop bourratifs. Cela est d’ailleurs visible sur les étiquettes. La majorité, voire tous les plats surgelés contiennent des arômes ajoutés, des colorants et des conservateurs. Aussi, rien ne vaut le « fait maison ».

Éviter les régimes draconiens

Les personnes en surpoids pensent souvent qu’un bon repas-santé équivaut à un régime alimentaire. Loin de là puisqu’il s’agira surtout d’équilibrer son alimentation. Aussi, les régimes stricts sans graisse et sans sel sont à éviter. Il vaut mieux tout manger, mais à juste portion. Le but sera de respecter le juste équilibre entre les nutriments. Il faudrait juste intégrer dans l’alimentation des protéines, des glucides et des lipides.

Limiter la consommation de viande rouge

Les médecins conseillent de ne pas manger plus de trois portions de viande rouge par semaine. Font partie des viandes rouges le porc, la chèvre, le bœuf et l’agneau. Même si ces viandes apportent à l’organisme du fer et des protéines, elles peuvent aussi nuire à la santé. En effet, la viande rouge est particulièrement riche en gras saturé. Ces derniers peuvent s’accumuler dans les artères et créer ainsi un problème de santé. Des études récentes démontrent même que la viande rouge est à l’origine du cancer du côlon.

Bien s’hydrater

L’eau ne fait certes pas partie du repas à proprement dit. Néanmoins, elle participe grandement à la digestion et à la santé. L’eau est un élément essentiel pour l’organisme humain, puisqu’elle aide dans la mémorisation. Elle préserve également les tendons et les muscles. De ce fait, il est conseillé de placer des bouteilles d’eau partout dans la maison. Cela incitera les occupants à bien s’hydrater tout au long de la journée.

Privilégier les oligoéléments et les vitamines

Les gens pensent souvent que prendre des compléments alimentaires pour combler les carences est un bon geste. Au contraire, cette méthode ne devrait être utilisée qu’en dernier recours et sur avis du médecin. L’idéal serait de consommer les oligoéléments et vitamines contenus dans les aliments du quotidien. Ils sont surtout présents dans les fruits, les légumes et les légumineuses. Aussi, la règle des cinq fruits et légumes par jour devrait être appliquées pour un bon repas-santé. Ces fruits et légumes peuvent être tout à fait répartis dans les trois repas à consommer quotidiennement.

Par ailleurs, un des astuces permettant de se nourrir correctement et sainement est de choisir un restaurant de renom qui propose des plats confectionnés avec des produits frais et naturels. Vous pouvez, par exemple, visiter ce site pour connaître la carte de l’un d’entre eux. Cela est fort intéressant si vous n’êtes pas vraiment douée en cuisine, mais qu’il  vous faut absolument suivre un régime diététique stricte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.