Les yaourts proposés chez notre marchand ne sont pas toujours les meilleurs. Et il n’est pas rare non plus que l’on n’ait pas envie de sortir pour se procurer le petit pot tant convoité. La solution est de produire soi-même, à la maison, ses yaourts. Vous pourrez choisir la texture, épaisse ou plus tendre. Vous pourrez varier les parfums selon vos préférences et vos envies. Vous disposerez d’un stock suffisant pour satisfaire votre régime, sachant qu’un yaourt maison se garde au frigo environ une semaine. Dernier avantage, et peut-être le plus important, produire ses propres yaourts revient toujours moins cher que d’en acheter. Mais comment choisir la yaourtiere qui est faite pour vous ? Quelques critères entrent en ligne de mire.

La capacité de la machine, premier critère

La capacité est bien évidemment le premier critère qui vous intéresse. Vous avez le choix mais les modèles classiques proposent généralement 6 pots pour un contenu de 1L. D’autres modèles ont une capacité plus élevée avec des pots plus grands. Ce sont des machines destinées à un usage domestique. Mais vous pouvez avoir une machine encore plus grande, avec une capacité de 8 pots, voire 10 ou 12. Avec autant de pots, vous ne risquerez pas d’être en rupture de yaourt, surtout que la durée moyenne d’une fournée est d’au moins 10h. Les utilisateurs s’accordent pourtant à dire que pour faire les meilleurs yaourts maison, moins de 8 pots est l’idéal. En effet, la chaleur circulera de façon plus homogène. Vos yaourts seront également disponibles plus vite.

meilleure yaourtiere

La puissance de la yaourtière, à prendre en compte

L’appareil basique est composé d’un socle chauffant. La puissance de la machine dépend de la taille et de la surface du socle. Une yaourtière ne nécessite généralement qu’une puissance entre 10 et 20W. Si la consommation n’est pas réellement un problème, la chaleur diffusée en sera pourtant différente. Pour une machine de 1L avec 6pots, une puissance de 13W est suffisante. Pour un modèle à 8 ou 12 pots, il faudra une puissance plus élevée. Des machines plus puissantes, de 150W à 600W, sont également disponibles. Elles ne sont pas faites uniquement pour le yaourt, ce sont également des fromagères. Ces appareils multifonctions sont très utiles pour ceux et celles qui veulent obtenir des produits maison variés.

La minuterie, une option non négligeable

La machine classique est très basique. C’est à vous de vérifier le processus de production. Attention à toujours bien respecter le temps de cuisson afin d’obtenir le yaourt que vous appréciez. Des modèles plus sophistiqués disposent d’une fonction minuteur pour que vous puissiez laisser toute la gestion de la production à la machine. Ce genre de machine se déclenche et s’arrête automatiquement. Fini les réveils à une heure du matin pour désactiver la yaourtière. Vous pouvez programmer l’heure de déclenchement et d’arrêt, avec la possibilité d’un avertisseur sonore. Vos yaourts auront toujours la même consistance, pour votre plus grand plaisir. Vous ne risquerez plus de les rater.

Le variateur de température, pour varier les plaisirs

Certains préfèrent les yaourts bien crémeux, d’autres aiment leur yaourt plus liquides. Pour que chacun puisse être ravi, prenez un appareil disposant d’un variateur de température. Pour chaque fournée, vous pourrez choisir la consistance. Cette option est nécessairement présente pour une yaourtière multifonction.

Les accessoires appréciables dans une bonne yaourtière

Les accessoires varient selon les modèles. La machine est livrée avec ou sans pot. Sans pot, le prix sera plus abordable. Par contre, ce sera à vous de trouver les pots à utiliser, mais tous les pots ne conviennent pas toujours. C’est pour cette raison qu’il vaut mieux prendre une yaourtière avec des pots qui sont déjà calibrés pour la machine. Les classiques prévoient un nombre de pots juste tandis que des modèles plus généreux proposent des pots supplémentaires. Vous pourrez ainsi procéder à une production en continue. Les pots sont, soit en plastique, soit en verre. Il est d’abord question d’esthétique. Des pots en verre sont plus classe, et donc plus chers. Une yaourtière avec des pots en plastique est plus abordable. Néanmoins, avec le temps, le plastique peut impacter sur le gout. D’autres accessoires peuvent également vous être utiles, notamment la spatule pour vous aider lors de la préparation et la composition des ingrédients.

pot yaourtiere

Pour un résultat optimal, nous vous conseillons de prendre une yaourtière à 6 ou 8 pots en verre, faciles à entretenir sans dénaturer vos yaourts. Des pots supplémentaires ne seraient pas de refus. Pour vous faciliter la tâche, prenez un modèle automatique, avec minuteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.